Mon programme

WeKerz - que vaut l'utilisation de ces plateformes de vibrations ?!

Dr Mancuso Vincent Ecrit par le Dr Mancuso Vincent le 18/10/2021

Le terme ‘Whole Body Vibration’ (parfois WBV) concerne toutes les techniques visant à propager des vibrations dans le corps entier par le biais de diverses machines. Les vibrations stimulent les fuseaux musculaires ce qui induit des contractions des muscles. L'hétérogénéité des protocoles rend difficile l'évaluation précise de cette thérapie. Le Whole Body Vibration est de plus en plus utilisé dans les centres de réhabilitation. L’équipe médicale WeKerz vous dit tout sur le Whole Body Vibration, cette nouvelle thérapie très tendance.

Notre équipe considère le Whole Body Vibration comme une solution alternative intéressante et pertinente pour apporter de la variation aux exercices physiques selon le goût du patient.

Outre cela, le Whole Body Vibration peut vous apporter un bénéfice significatif dans les indications suivantes:

En post AVC : La spasticité semblent être l’un des éléments ou le WBD présente les résultats les plus intéressants (1-3). Par analogie, il est probable que le WBD puisse aider dans toutes les catégories ou une spasticité est présente mais nous sommes dans l’attente d'études complémentaires.

Douleurs ostéoarticulaires : le Whole Body Vibration permet une amélioration des douleurs liées à l’arthrose notamment au niveau des genoux (4,5). Néanmoins, ces techniques ne sont pas supérieures aux traitements conventionnels, mais peuvent être pratiquées en même temps que les exercices classiques.

Aide à la prise en charge de la BPCO: Il est possible que les exercices réalisés sous WBD provoquent moins d’essoufflements que les exercices classiques (6,7). Ce qui ferait du WBD une intervention de choix pour les personnes souffrants de dyspnée(8).

Chaque exercice définit une position ciblant un groupe  musculaire particulier. Les positions sont maintenus environ 60 secondes. Un cycle élémentaire d'entraînement est formé d'une période de vibration, suivie d'une période de repos. Il est généralement conseillé de réaliser cinq cycles élémentaires suivis d’une pause de 10 minutes, puis de réaliser de nouveau cinq cycles.

Les fréquences de vibrations supérieures à 30 Hz sont utilisées pour le travail de contraction musculaire. Les fréquences plus basses servent plutôt à la relaxation.

Il est conseillé de réaliser trois séances hebdomadaires.

 

les principales contre indications viennent surtout de l’absence de données sur certaines populations:

  • grossesse 
  • TVP / thrombose 
  • maladies cardio-vasculaires 
  • plaies postopératoires récentes 
  • prothèses articulaires 
  • hernie aiguë, discopathie, spondylolyse 
  • diabète sévère 
  • épilepsie 
  • affections / inflammations aiguës 
  • migraines sévères
  • port d'un stimulateur cardiaque 
  • port d'un stérilet, broches, vis et plaques récemment posés 
  • tumeurs 
  • problèmes / dysfonctionnements rétiniens.

 

1. Park YJ, Park SW, Lee HS. Comparison of the Effectiveness of Whole Body Vibration in Stroke Patients: A Meta-Analysis. BioMed Res Int. 2018;2018:5083634.

2. Huang M, Liao L-R, Pang MY. Effects of whole body vibration on muscle spasticity for people with central nervous system disorders: a systematic review. Clin Rehabil. janv 2017;31(1):23‑33.

3. Sadeghi M, Sawatzky B. Effects of vibration on spasticity in individuals with spinal cord injury: a scoping systematic review. Am J Phys Med Rehabil. nov 2014;93(11):995‑1007.

4. Dong Y, Wang W, Zheng J, Chen S, Qiao J, Wang X. Whole Body Vibration Exercise for Chronic Musculoskeletal Pain: A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Arch Phys Med Rehabil. 2019;100(11):2167‑78.

5. Zafar H, Alghadir A, Anwer S, Al-Eisa E. Therapeutic effects of whole-body vibration training in knee osteoarthritis: a systematic review and meta-analysis. Arch Phys Med Rehabil. août 2015;96(8):1525‑32.

6. Greulich T, Nell C, Koepke J, Fechtel J, Franke M, Schmeck B, et al. Benefits of whole body vibration training in patients hospitalised for COPD exacerbations - a randomized clinical trial. BMC Pulm Med. 11 avr 2014;14:60.

7. Furness T, Joseph C, Welsh L, Naughton G, Lorenzen C. Whole-body vibration as a mode of dyspnoea free physical activity: a community-based proof-of-concept trial. BMC Res Notes. 11 nov 2013;6:452.

8. Cardim AB, Marinho PE, Nascimento JF, Fuzari HK, Andrade AD de. Does Whole-Body Vibration Improve the Functional Exercise Capacity of Subjects With COPD? A Meta-Analysis. Respir Care. 1 nov 2016;61(11):1552‑9.